Se préparer au changement

Je comprends les conditions nécessaires au changement...

A découvrir avec des écouteurs :

Le coffret des Lumières / 1ere période / 2eme audio : Extrait

Crédit Musical - Shutterstock : "Heritage and hierarchy" de Peter Nickalls

Immobile et calme, je m’installe dans mon cœur.
Je m’éclipse, me place et me focalise sur mon propre paysage.  
Je respire et m’amplifie, m’ouvre et me perds en de lointaines contrées colorées et fertiles.
Je vis l’horizon, la distance, l’écart et l’expansion. Je vis le laps, l’intervalle, le potentiel et l’infini….
Je vis à la fois la complétude et le devenir.
Je suis ici et ailleurs, je suis l’espace.

Je respire comme respire l’Univers.
J’inspire le vivant et expire le moribond.
Ici, j’étire le film de mon passé laissant loin derrière ce qui lui appartient… Loin derrière ce qui lui appartient… Je suis un être nouveau. Je suis un être infini et c’est là, en moi, que je reconnais qui je suis et ce que je désire pour ma vie. Rien n’y personne ne peut entraver le cours de mon rêve car le paysage de mon cœur nourrit généreusement mon être et lui donne la puissance et l’énergie de la création.

En mon cœur, mon être vibre de tout ce qu’il aime de ce monde merveilleux, magnifique et divin où le soleil raconte qui je suis.  Je suis un monde et j’attire à moi ce que je ressens. Ainsi je m’exalte et la joie m’entoure, ainsi j’aime et l’amour me comble de bonheur, ainsi je vis la magnifique loi de l’attraction, la magie de l’espace, de la substance qui pense et imprime, la substance qui crée et déploie devant Soi le tapis soyeux de la foi.

Dans ce tourbillon d’illusion, je fais la moitié du chemin et l’univers fait sa moitié. Je vis la co-création.
J’affine mes désirs et reconnais mes rêves, je prépare en mon cœur  le nid flamboyant de la salamandre, esprit du feu et du vivant, qui viendra en son temps se lover et changer la pierre en lumière… et changer la peine en prière.  La vraie prière : celle qui remercie et vibre au plus près, au plus fort, au plus profond de Soi.

La foi, mon amour, oui la foi qui reconnait ta lenteur, ton refus, ton jugement, la foi qui reconnait et permet à chacun de suivre son parcours, son chemin, ses passages, ses portes... Dans ce creuset alchimique où le réel côtoie le merveilleux et le sombre, la foi ici te reconnait et te permet de vivre ce que tu crois, ce que tu penses et ce que tu décides.

J’attire ce que je ressens, je fais la moitié du chemin et permets à l’autre de vivre sa vie comme il l’entend, la vibre et la réalise.

Connectons-nous : 

Ccile Lume - Paysagiste de l'âme

Vous aimerez aussi...

1
Comment puis-je vous renseigner?
Cliquez sur la flèche pour démarrer la discussion.
Ccile Lume
Powered by
52 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer2
Partagez50