Dialogue avec l’invisible …

Lors du décès de mon compagnon, à la recherche de tous les moyens de dialogues envisageables, j’ai mis en place un protocole d’échange : 


Il s’agissait de prendre rapidement et sans réfléchir un livre dans une bibliothèque et de dire clairement que j’allais l’ouvrir au hasard, placer un de mes index sur la partie en haut à gauche de la page, puis faire la même chose avec un autre livre et encore un autre, etc…J’avais trouvé cet exercice sur internet au sujet d’un dialogue avec les anges.

Je vous livre ainsi cette expérience dont je ne sais pas ce qu’il faut en penser. Peu à peu j’ai posé des questions puis j’ai fini par ne plus vouloir le faire, par peur de déranger, par peur de m’enliser, par peur d’être manipulée… Mais le constat est surprenant, je vous le livre tel qu’il est, à l’exception de quelques échanges. 

Je dois préciser pour la compréhension de ce qui suit que cet homme était marocain, alcoolique depuis le décès de son oncle, en phase de reconstruction jusqu’à ce qu’il retourne voir sa famille. Il s’est éteint avec un taux d’alcool de 5.28 g dans le sang quelques temps après.

Chronologie des lectures : 

Les / correspondent à un changement de livre où un changement de page, les (…) correspondent à une partie de phrase omise et les phrases entre parenthèse : des précisions. 

Le 21 09 11: / la marque vraiment aérienne / qui m’est refusée / en commençant par le ciel supérieur / des nourritures magiques / danse / 

23 09 11 – Jour  de l’enterrement : / Est-ce au cour de cette croisière au Maroc ? / Est-ce  une odeur, une émanation qui nous trahit ? 

(pas de date) : / un instant, je me sentis aussi léger, aussi libre / respirant l’air le plus pur (…) sans avenir, sans souvenir/

25 09 11 :  / il refusa d’aller voir la cascade avec les autres / au fond je dois avoir une âme de larbin / étonnante trouvaille /

/ une formidable gifle /

 30 09 11 – Jour anniversaire : / et pour finir, il refusa d’aller avec les autres voir la cascade / qui s’étend à l’univers / pour les inconditionnels / dans les tombeaux / une forme d’enfant là où auparavant il y avait un vers /

/ tu te fais drôlement cuisiné non ?/

01 10 11 : / oncle rat, c’est bien décidé, ne te fatigue pas, 5 est chiffre faste pour l’Islam /

/ triste/

Question :  Es-tu avec Dieu ? Lecture : / non, en revanche j’étais affligé d’être traité comme une citoyenne de seconde classe ! /

Question :  As-tu vu la lumière ? Lecture :  / environ une heure /

Question :  Où es tu ? Lecture :  / au fond de la paroi rocheuse /

Question :  Y a-t-il une solution ? Lecture :  / faible mesure mais elle est sévèrement limitée /    

Question :  Est-ce toi qui a choisi ta peine ? Lecture :  / Comme l’ange Andrea del Sarto descendu dans la prison de Saint Paul pour le libérer / (ref : Libération de Saint Pierre par un ange en sa prison de Jérusalem)

Question :  Si je prie pour ton âme, pourras tu être sauvé ? Lecture : / il se trompait, mais qui ne se serait pas trompé à sa place ? / des rochers de la taille d’une voiture /

Question :  Comment te sens tu ? Lecture : / je n’eu qu’elle pour me garder et me soutenir / (la lumière) nulle nuance n’en troublait l’immobilité pure

09 10 11: Question :  Est-ce que ton ange est avec toi ? Lecture : / j’avais toujours ignoré l’existence (…) tout à coup révélé / ‘méfiance’ / ‘Jacques’ (Jacques est le prénom de mon père)

Question :  Est-ce que mon père peut faire quelque chose pour toi ? Lecture : /direction /

10 10 11 : Question :  Est-ce que tu vas bien ? Lecture : / plus que de brèves nouvelles, voilà qui semble aller / et j’en dirais pas autant pour tout le monde /

Question :  Es tu sauvé ? Lecture : / Diab fit l’appel des présents à haute voix / étant donné la très longue période / tout ce qui s’élève d’amour /

Question :  Es tu apaisé ? Lecture : / significations sexuelles /multiples manières dont le message est reçu/

 Question :  Où es tu ? Lecture : / la chair peut devenir une fidèle compagne pour l’esprit /

 24 10 11:  Question :  Comment vas tu ? Lecture : / là il est impossible d’évoquer un jardin / dire qu’elle l’avait cru ! / foi exigeante / optimisme  / ça va, ça va / il se demandait quand il pourrait prendre un verre / allons monter sur les cimes! /

25 11 13 : ‘Le combat avec le démon’ de Stefan Zweig  (page 180 – livre pris au hasard) :  / atteindre son idéal, la chose complète : le destin ne lui permet de réaliser qu’un fragment, et son effort acharné n’aboutit jamais à l’achèvement, au souffle bien heureux d’une œuvre menée à bonne fin. / poésie / enflamme son amour /

Vous aimerez aussi...

0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez