Fréquence Sacrée 174 Hz

Fréquence Sacrée 174 Hz

Le plus bas ton, celui qui assoie l’être et le stabilise passant d’une cellule à l’autre comme la clé installée, assurément ouvre une à une les portes et défie les codes les plus secrets. C’est le liant, le pliant, celui qui se diffuse, sautille même de l’une à l’autre sans ne sentir ni ressentir de quelconque résistance. Drogue douce qui déplie les dénis, les doutes même et les peurs aussi.

1/9 - Fréquence Sacrée :174 Hz

 
Faisons l’expérience d’agir sur les 2 hémisphères du cerveau afin de vous laisser naturellement créer un réel état d’équilibre : je parle à votre oreille droite reliée à votre cerveau gauche (rationnel, pragmatique, le mental, l’égo…) et à votre oreille gauche pour le cerveau droit (votre imagination, votre intuition, votre partie divine…) Alors prenez soin de bien mettre l’écouteur droit sur l’oreille droite et vice versa. A vos casques, prêt? Allons-y !

 

Voix enregistrée avec un Micro 3D

IMPORTANT ! A découvrir avec des écouteurs :

CRÉDIT MUSICAL ENVATO ELEMENTS "Parting Ways" DE Allen Grey  / 432 HZ + ONDES et diapason 174 Hz

Les 9 fréquences Sacrées

174 hz

285 hz

396 hz

417 hz

528 hz

639 hz

741 hz

852 hz

963 hz

Made by Ccile Lume ;)

1/9 - Fréquence Sacrée 174 Hz

Le plus bas ton, celui qui assoie l’être et le stabilise passant d’une cellule à l’autre comme la clé installée, assurément ouvre une à une les portes et défie les codes les plus secrets. C’est le liant, le pliant, celui qui se diffuse, sautille même de l’une à l’autre sans ne sentir ni ressentir de quelconque résistance. Drogue douce qui déplie les dénis, les doutes même et les peurs aussi.

De l’une à l’autre, sans différence, sans plus de défense, comme soumise même à la confiance, soumise et consentante, les cellules anesthésiées de sûreté sont cependant sensibles au son, à Soi, la vibration de l’être éclairé au-delà de toute forme et de toute limite.

Ici, le plus bas ton est en haut le plus haut, en tête de gondole, le diapason le plus long et puis sourd est le son, venu des astres, des cieux, sourde alors est ma conscience aux maux de l’être lorsqu’il se déploie dans cette vibration, c’est le déplié du ciel devenu Soi.

Le son, le ciel et mon sourire, c’est le pli de ma peau céleste, c’est ce que je ressens quand, couverte des ondes de l’amour, je ne fais plus qu’un.



Ccile Lume - Paysagiste de l'âme

Image parFree-Photos de Pixabay

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Open chat
1
Comment puis-je vous renseigner?
Cliquez sur la flèche pour démarrer la discussion.
Ccile Lume
2K Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez2K