A quand la mer … Qu’en est-il de nos bonnes résolutions?

bonnes résolutions

Ne suis-je pas la femme (ou l’homme) de ma vie?

Ne suis-je pas l’auteur de ce que je suis aujourd’hui? N’y-a-t’il pas en moi un vaste paysage qui honore mon être? La beauté côtoie le banal chaque seconde et pourtant c’est là que je réside : dans ma dimension d’être sublime. Me regarder dans les yeux n’est-il pas l’acte le plus cohérent que je puisse faire?

Entrez dans votre vaste dimension

Avant de vouloir changer quoi que ce soit,  je me reconnais puis m’accepte tel que je suis et alors un être clair, confiant et créateur se découvre. Comment pourrais-je, d’un revers du bras, nier ce qui est bon pour moi? Entrez dans votre vaste dimension et décidez : il n’y a pas à devoir conforter vos choix car ici, comme une simple pierre lancée dans l’eau calme,  la décision rayonne et s’amplifie. C’est pour soi que l’on prend une bonne résolution, nul besoin de l’aide des autres dans cette dimension : la « négociation » se joue entre vos dépendances et votre liberté. Que préférez-vous? Se libérer d’une dépendance est bien souvent l’objet d’une bonne résolution, quel est le prix à payer si ce n’est sa propre liberté?

Prenez le temps

Prenez le temps également, soyez tranquille et confiant, soyez doux avec vous même, le challenge a du bon lorsque l’on a peur, lorsque le doute nappe nos réelles émotions de grandeur et les fige, mais lorsque l’on sait que l’on veut? A t’on besoin de muscler l’intention? Alors voulez vous? Quelque soit le sujet de votre bonne résolution, le voulez-vous vraiment? Quel en est le bénéfice si ce n’est plus de cohérence encore ? Et pourquoi plus de cohérence?

Et pourquoi plus de cohérence?

Parce que vous êtes un poète, un créateur…  et c’est bien là que votre dimension brille. Elle brille lorsqu’elle est bien ancrée, bien orientée. Ici, elle peut grandir. Accordez-vous de la valeur et travaillez vos mots, votre rythme, vos images … Visualisez votre monde… Vous et votre monde, avec toujours plus de cohérence, avec toujours moins de volonté… Car c’est l’amour qui est là… Il n’y a pas besoin de lutter contre soi mais bien d’affiner son être.

Ne pas résister

Optez pour la facilité et le plaisir. Les actions qui nous correspondent se font dans la facilité et dans le plaisir. C’est la joie qui guide nos décisions et alors nul besoin de volonté, parfois oui, un peu quand même, il faut tenter le ‘un peu mieux’, le ‘un peu plus’ mais c’est pour être satisfait… C’est pour plus de plaisir et d’émotions.

La résistance, la lutte, la frustration sont des inhibiteurs de bonnes résolutions!  Elles nous imprègnent de leurs contraintes, nous polluent et nous tiennent à distance de notre réelle exigence. Lorsque l’on flanche, elles nous font d’ailleurs le plus souvent croire que nous avons raté, que c’est perdu! Mais non : Ce n’est perdu que si vous décidez que c’est le cas. Remontez à cheval et reprenez, redessinez votre monde une fois de plus et chérissez votre dimension intérieure.

Vos bonnes résolutions correspondent à votre besoin de cohérence et de liberté :

  • honorez le poète que vous êtes,
  • fabriquez votre monde dans la joie et dans la facilité,
  • à chaque faux pas : retrouvez ce monde qui est le votre, c’est là que vous puisez la force de vos intentions.

Cet article participe à l’évènement “Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions” sur le blog Des Livres Pour Changer de Vie d’Olivier Roland qui nous fait cette chouette proposition de partage! Je vous conseille d’y découvrir ce super article : Les 12 lois du cerveau

Cliquez ici pour voter pour cet article s’il vous a plu !

Vous aimerez aussi...

0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez