Je me sens connecté avec la nature

Je me sens connecté(e) avec la nature... 

​Quoi de plus merveilleux que de vivre en Soi l’Esprit grandissant et puissant.   Car de ma rêverie et de sa poétique ensuite je peux tout, oui, je peux tout et ni le temps ni l’espace ne me retiennent.

Les 12 signes de l'éveil spirituel 

fleur eveil

(source trouvée sur facebook... Je ne connais pas l'auteur !)

7/12 - Je me sens connecté(e) avec la nature...

 
Faisons l’expérience d’agir sur les 2 hémisphères du cerveau afin de vous laisser naturellement créer un réel état d’équilibre : je parle à votre oreille droite reliée à votre cerveau gauche (rationnel, pragmatique, le mental, l’égo…) et à votre oreille gauche pour le cerveau droit (votre imagination, votre intuition, votre partie divine…) Alors prenez soin de bien mettre l’écouteur droit sur l’oreille droite et vice versa. A vos casques, prêt? Allons-y !

 

Audio cadeau :) - Voix enregistrée avec un Micro 3D

IMPORTANT ! A découvrir avec des écouteurs :

CRÉDIT MUSICAL ENVATO ELEMENTS  " Piano Soundscape "d'Allen Grey / 432 Hz + ondes thêta (Eveil)

7/12 - Je ne sens connecté(e) avec la nature...

Plus que de raison, plus que tout en fait, je me sens connecté(é) avec la nature.
C’est le vivant qui, comme moi, trouve une résonnance, partage une vibration, un mystère.
Comme si moi-même, je suis le soleil…Comme si de lunaisons en saisons, je suis aussi cette herbe frêle qui pousse à la surface de la terre et qui ondule au grès des vents et des courants.

Ce n’est pas seulement que je me sens, c’est « je suis », je suis la nature et porte en moi la Vie. Mon corps en témoigne mais mon esprit aussi… Bien sûr, je peux partir en forêt humer les senteurs essentielles, je peux bondir d’une vague à l’autre, gravir les roches enneigées ou bien bousculer une foule d’êtres sur mon passage mais également je peux pousser les limites de ma conscience vers ce qui est autre et sentir en moi ce qui est en toi.

Oui, c’est bien aussi cela se sentir connecté(e), c’est se laisser imprégner, sortir de Soi, partir sur les chemins de la rêverie et puis suivre ce fil, le perdre, le retrouver, s’enlacer, se suspendre, se retrouver dessus puis dessous, défier les lois de la gravité et en toute légèreté rebondir et partir en tous sens et pleine liberté.

Quoi de plus merveilleux que de vivre en Soi l’Esprit grandissant et puissant.   Car de ma rêverie et de sa poétique ensuite je peux tout, oui, je peux tout et ni le temps ni l’espace ne me retiennent. Alors oui, je vole car je suis l’oiseau, oui, je me déplace comme la masse de l’eau et oui encore, je me délite sans cesse dans l’air jusqu’à ne plus rien devenir mais être ! Être sans substance, être l’espace lui-même, être partout et par monts et par vaux, toucher le cœur du ciel pour revenir à moi trempée de joie et baignée de lumière. 


Je vous en souhaite une belle expérience  :)

Connectons-nous : 

Vous aimerez aussi...

1
Comment puis-je vous renseigner?
Cliquez sur la flèche pour démarrer la discussion.
Ccile Lume
Powered by
240 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez240