Aura – Le corps divin

Le corps du cœur, le cœur en toute chose, en chacun, le corps de toutes les dimensions. C’est le corps de la conscience cosmique,  l’œuf aurique de la source, le corps de Dieu qui est tout, le corps de l’unité. 

EXTRAIT GRATUIT - Aura "Le corps divin"  (7ème audio binaural - 7/7)

Coffret des Corps subtils

CRÉDIT MUSICAL ENVATO ELEMENTS "Epic Emotional Choir" d'allen grey / 432 Hz + ondes thêta (Eveil)

IMPORTANT ! A découvrir avec des écouteurs :

Faites l’expérience d’agir sur les 2 hémisphères du cerveau afin de vous laisser naturellement créer un réel état d’équilibre : je parle à votre oreille droite reliée à votre cerveau gauche (rationnel, pragmatique, le mental, l’égo…) et à votre oreille gauche pour le cerveau droit (votre imagination, votre intuition, votre partie divine…) Alors prenez soin de bien mettre l’écouteur droit sur l’oreille droite et vice versa. A vos casques, prêt? Allons-y !

 Déplacement de conscience ...    (texte de l'audio)

Déplacement de conscience jusqu’au 7eme corps, le corps de lumière.
Le corps du cœur, le cœur en toute chose, en chacun, le corps de toutes les dimensions. C’est le corps de la conscience cosmique,  l’œuf aurique de la source, le corps de Dieu qui est tout, le corps de l’unité.

Depuis ce corps céleste, je sens tout, je suis tout. Céleste et cependant lové dans le cœur de Dieu, je suis ce corps à la peau d’étincelles, peau d’étoiles et derme de jouvence, peau d’espace et de conscience, peau de lumière et d’unité, une peau plissée de mondes et peuplée de galaxie, je suis ce corps nu et lové dans le cœur de Dieu.

Voilà ce que je suis et je suis en contact.

Dans la matière, j’ai cru perdre ce lien, je l’ai cru seulement parce que dans mon corps, il y a une part qui sait. C’est la part de mon cœur déployé au-delà de ma peau, mon cœur-conscience toujours lové dans le cœur de Dieu qui explore le monde en son nom.

Depuis ce corps de lumière, de conscience, je vogue de mers en océans, je glisse le long des bords cotonneux nuageux marbrés de soleil, j’emprunte ces veines chatoyantes et disparais dans le cœur de Dieu d’où je reviens une nouvelle fois abreuvée de la source pour vivre ce qu’il est en mon nom.

Peau de lumière et comme toutes les choses, je suis ce que Dieu est, c’est cela l’unité.


Librement inspiré du livre : "Les robes de Lumière"
de Daniel Meurois et Anne Gévaudan  

Connectons-nous : 

Je vous en souhaite une belle expérience mes lumineux-ses...
Déployons ce cœur divin qui n'est autre que nous.

Image parArek Socha de Pixabay

Vous aimerez aussi...

Open chat
1
Comment puis-je vous renseigner?
Cliquez sur la flèche pour démarrer la discussion.
Ccile Lume
Powered by
83 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez83